gomme esdee test

Comme je le disais précédemment dans cet article, en matière de gravure sur gomme, il est toujours un peu compliqué de se faire une idée de ce qui existe sur le marché. Une fois qu’on a trouvé LA gomme à graver qui convient à son exercice et sa pratique de la gravure, il est difficile d’en changer.

Toutefois, le contexte économique, la rareté, la disponibilité et d’autres nombreux facteurs font qu’il est toujours intéressant de regarder ce qui existe « à côté ».

Dans cet article, je vous propose de vous faire un retour de la gomme Mastercut de la marque Esdee.

La gomme à graver Mastercut Essdee : présentation.

Je connais la marque plus pour son matériel de linogravure que sa gomme à graver. 

Toutefois, vendue par un de mes fournisseurs comme une gomme à graver, j’ai souhaité la tester et me faire une idée du matériau.

esdee mastercut
Vendue ICI

Il s’agit de DEUX plaques de gomme blanche, vendues en lot. Leur format est de 10 x 10 cm pour une épaisseur de 4 mm (elle existe dans d’autres formats).

La gomme à graver Essdee est livrée emballée dans un sachet plastique (a priori recyclable) comportant des informations d’utilisation. 

Comme la gomme Creotime vendu chez Creavea, son atout  c’est son tarif plus qu’abordable: actuellement 3,45€ les deux plaques (hors frais de port) .

mastercut gomme à graver

Au déballage, on est bien sur deux plaques strictement identiques, blanches, très fines et plutôt raides.

plaque de gomme esdee

On notera d’ailleurs que les deux faces ne sont a priori pas « gravables ». Si un des côtés de la gomme à graver Mastercut d’Essdee est lisse, l’autre côté présent une surface grumeleuse avec des zones « de fabrication » (probablement une marque de moule).

La gomme à graver Essdee: le test gravure.

Comme à chaque fois que je teste une nouvelle gomme, j’ai hâte de voir son comportement sous mes gouges.

S’il est facile de « craquer » pour du matériel à bas prix, il est toujours compliqué de s’en satisfaire si la pratique de la gravure de tampons est régulières, voir professionnelle.

Comme je l’écrivais ci-dessus, les plaques de gomme Mastercut Essdee présentent deux faces.

Une face lisse que l’on peut aisément choisir pour dessiner directement dessus et une face granuleuse, marquée, qui semble peu propice à la gravure d’un tampon et à une impression optimale.

mastercut esdee

La gomme ne présente pas particulièrement de zones à nettoyer au préalable mais pour un meilleur report du motif que vous souhaitez graver, je préconise un petit balayage rapide à la gomme mie de pain.

Ce petit pré-nettoyage de la plaque de gomme à graver évite de se retrouver avec des surface brillantes qui supporteraient mal le transfert de votre motif par exemple…et qui s’encrerait mal.

Pour ce test, j’ai reporté un dessin de fleur de dahlia, croquis originel de ma maman, retravaillé pour une meilleure gravure sur gomme. Le motif fait quasiment toute la surface de la plaque de Mastercut Essdee.

La gomme Essdee, contrairement à la grande majorité de celles que j’utilise (voir ICI) est particulièrement fine. 4 mm c’est très fin et il n’est donc pas question de creuser très profond.

mastercut esdee stamp carving

La matière est dure et il faut s’assurer d’avoir des gouges plutôt bien affûtées pour éviter de faire « pelucher » les motifs que l’on grave.

La dureté n’est cependant pas un obstacle à une gravure relativement confortable.

A l’utilisation, la gomme Mastercut Essdee me fait penser à une plaque de linoleum qui serait un peu moins dure et un peu moins granuleuse. On s’en rapproche plus que de la gomme à graver telles que celles que j’ai l’habitude d’utiliser.

La gomme à graver Essdee: le test d'encrage et d'impression.

Pour encrer mes tampons gravés à la main dans la gomme à graver Mastercut Essdee, j’ai utilisé les encreurs Versafine Clair (vous pouvez notamment les retrouver ici ou encore .)

Si j’avais souhaité imprimer du textile ou du bois, j’aurais opté pour les encres VersaCraft (voir ICI).

Au préalable, j’ai souhaité nettoyer mon bloc gravé avec la gomme mie de pain. En effet, le dessin au crayon transposé sur la plaque de gomme à graver à tendance à ajouter inutilement du crayon à l’impression.

En plus, le crayon peut se mêler à l’encre et surtout rester définitivement à la plaque de gomme, ce qui ajoute de la « saleté » au fil de son utilisation.

La gomme mie de pain n’a pas réussi à enlever le crayon. Si mes traits gravés à la main sont fins, ils ne le sont cependant pas trop et la gomme a mal réagi sous le frottement de la gomme mie de pain.

J’ai trouvé que la gomme à graver Essdee se mettait à pelucher bizarrement, et ce même après l’encrage. Ce n’est donc pas forcément idéal pour une utilisation fréquente et prolongée du tampon.

Une fois le motif encré, on sent la résistance de la gomme à la pression. Contrairement à une gomme souple comme la Speedycarve ou la Factis bleue, la gomme à graver Essdee est « raide ».

En cause évidemment son épaisseur de seulement 4 mm mais aussi sa consistance.

Une fois encore, cette plaque m’a rappelé les plaques de linoleum utilisées en linogravure.

L’impression reste satisfaisante et va dépendre du motif et de son encrage évidemment, mais aussi du papier sur lequel vous imprimez et de la pression que vous exercez sur le tampon.

Après la difficulté à nettoyer préalablement le tampon et son manque de souplesse, mon avis est très vite fait sur la plaque de gomme à graver Essdee.

Le nettoyage du tampon après encrage est toujours délicat. L’utilisation de la gomme mie de pain donne un résultat aléatoire, l’essuyage au linge fin non tramé demeurant la meilleure option à mes yeux, sans trop insister cependant.

La gomme Essdee reste marquée par la couleur mais n’empêche absolument pas une réutilisation avec d’autres coloris.

La gomme à graver Essdee : bilan du test.

Les avantages de la gomme à graver ESSDEE
  1. Evidemment son PRIX: si cela ne doit pas être le seul critère de choix d’une gomme à graver, il reste quand même un bon point dans la balance. Ici on aura en plus 2 plaques de gomme !
  2. Son FORMAT: La plaque de gomme à graver Essdee existe en de nombreux formats, à un tarif toujours intéressant et peut vraiment s’appliquer à la gravure de grands motifs.
  3. Sa DURETE: elle se rapproche avec évidence de celle du lino et sera parfaite pour une impression sous presse.
Les inconvénients de la gomme à graver ESSDEE
  1. Son EPAISSEUR limitée à 4 mm. Pour obtenir un tampon sans scories et détails en surplus, il faudra être précis et ne pas graver trop profond pour ne pas percer la plaque.
  2. Sa CONSISTANCE un peu trop raide pour être gravée confortablement en débutant. Elle peut rebuter et surtout ne permet pas un usage régulier et fréquent d’un motif en tampon. Je ne la recommande par exemple pas pour un logo que l’on tamponnerait souvent.
  3. Son NETTOYAGE pas assez facile à mes yeux.
  4. Son APPELLATION peut donc être trompeuse si l’on souhaite « graver sur gomme ». Elle sera probablement plus utilisable pour la pratique de la linogravure qui, à mon sens, n’est pas le même exercice que celui de la gravure de tampons sur gomme (même si les deux techniques relèvent des mêmes principes).
CONCLUSIONS sur la gomme Mastercut Essdee

Comme pour la gomme à graver Creotime, cette gomme Essdee ne répond pas professionnellement à mes attentes.

Je ne la recommanderais pas particulièrement pour une pratique débutante de la gravure, sa finesse pouvant être un frein à un usage sécurisé.

Toutefois, à titre personnel et pour un test de la pratique de la linogravure, les plaques Mastercut Essdee peuvent être utiles.

Encore plus parce que leur format (10 x 10 cm minimum) peut amener à graver de grands motifs à moindre coût.

Si ce type d’article vous intéresse, n’hésitez pas à poster un petit commentaire dessous, ou à me faire part de vos questions !

Pour aller plus loin, je vous invite à lire:

  • ce premier article sur les indispensables en matière de gravure sur gomme.
  • ce second article sur l’apprentissage de la gravure sur gomme.
  • ce troisième article sur mon test de la gomme Creotime

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Add to cart