mercredi 9 septembre 2015

Tampons gravés à la main pour des Créatrices Couturières

Je reviens sur deux tampons que j'ai gravés à la demande de deux créatrices adeptes des aiguilles et du fil. Je vous invite d'ailleurs à cliquer sur le nom de chacune pour découvrir leurs créations !

La première, "Cousons peu mais cousons bien", a souhaité un tampon avec son nom piqueté de petits points de couture, tel qu'on le voit sur son site.

Le challenge pour ce tampon fut sa taille et la police des caractères utilisée.


Voici un aperçu du tampon en cours de gravure, entre mes doigts, afin de vous donner une idée de sa taille.


Minutie des gestes, patience et surtout souffle retenu pour certains points délicats, le tampon a nécessité quelques ajustements comme vous pouvez le constater sur la photo.

Je procède toujours ainsi:

1- je grave au maximum le logo ou les mots, essayant de parvenir au résultat le plus abouti possible.

2- j'encre une première fois afin d'avoir un aperçu de mon travail. C'est une phase à la fois palpitante et inquiétante, c'est là que je vois si j'ai fais une grosse bêtise ou pas.

3- j'ajuste mes "coups de gouge", fignolant ici et là quelques détails qui me chagrinent, affinant une lettre ou un point, etc.


 ***

Second tampon à vous présenter, celui de "Les Bricoles de Nanou" selon un visuel créé par sa maman, avec quelques ajustements de ma part pour déplacer le nom et l'intégrer dans le format souhaité par la créatrice.


                                       

Et je me mets donc à graver, une fois le dessin reporté sur mon support, m'attaquant aux zones les plus "compliquées" à mes yeux (comme ça, si je loupe quelque chose, je recommence sans avoir la peine d'avoir gravé tout le tampon "pour rien"). 

                                     

Comme pour chaque tampon, une fois le plus gros du travail effectué, je procède à l'encrage et à la première épreuve"....tic tac tic tac...


Ô surprise, Ô stupeur, Ô effroi...ne voyez-vous pas que mon tampon n'est pas identique au dessin original ? Je ne parle pas des rayures en trop sur les côtés de la tête du personnage, non...mais d'un détail qu'il y a sur le dessin d'origine et que j'ai oublié de faire / oublié de dessiner / enlevé par mégarde en gravant...

Oui, oui, une des "bottes" de la petite bonne femme n'a pas son haut...

Parce qu'il faut que je vous rappelle qu'en gravure, dès lors qu'on creuse et qu'on enlève, c'est dé-fi-ni-tif ! Impossible de recoller un morceau de gomme pour rajouter quelque chose...

Je me suis donc remise à la tâche, souhaitant livrer à cette créatrice (comme à toutes les autres d'ailleurs), un tampon fidèle au visuel présenté.


Et voilà, après quelques sueurs froides et inquiétudes (oui parce que c'est le genre d'erreur qui tend à m'en faire réaliser d'autres !), le tampon finalisé !


L'elfe de la couture confortablement assis sur son champignon a su rester tranquille pendant que je le gravais et retrouver sa propriétaire en toute quiétude !


Et le tampon "râté" me direz-vous ? Qu'en faire n'est-ce pas ? Alors je l'ai coupé en deux, séparant le nom de la créatrice du dessin, et je les ai offerts à la fée cousette qui se cache derrière Les Bricoles de Nanou...je n'allais pas les jeter....et m'en servir, je ne vois pas trop comment ;)

***

Pour toute demande de renseignements, n'hésitez pas à m'écrire sur rosedebiboun@gmail.com