mercredi 29 avril 2015

Nouvelle collection "Embruns" - La mer en carterie et tampons

Par plaisir et par envie, j'ai créé cette nouvelle collection aux airs de vacances, remplie de soleil et de voyages. 

Une bulle d'ailleurs et de plongées en eaux profondes pour faire plaisir et se faire plaisir !

Allez, zou, je vous emmène dans un voyage autour du monde, sur un joli bateau de papier, avec la Collection "Embruns"...

***
Enfilez masques et tubas et partons à la découverte de bancs de poissons rigolos.

Ceux-ci sont en papier, pliés en origami. Le set en comprend 5, tous différents, égayés de motifs pops.

                                    

Vous pourrez les utiliser en les collant sur un mur, en guise d'étiquette cadeau, en créant vos propres cartes ou en les glissant dans des bulles pour réaliser votre propre mobile.

Possibilité de les réaliser dans les coloris de votre choix et sur demande.

***

Grâce à mes tampons uniques ou en éditions limitées, il est possible de personnaliser papiers cadeaux, enveloppes ou de réaliser des cartes. 

Petits et gros poissons, joli bateau façon origami ou ancre marine donneront un air de vacances à vos créations ou peuvent être offerts en cadeau.


   
                                 


Vous pourrez même, en usant d'une encre spécifique, customiser des supports tissu (tote-bag, trousses, TShirts, etc) ou réaliser des frises murales !

***

Enfin, retrouvez en boutique des cartes réalisées tout spécialement pour cette collection marine, aux couleurs pimpantes et vives, au motifs graphiques et de conception tout à fait unique.

                                  

                                  

***

Afin de poursuivre le voyage, n'hésitez pas à vous lancer dans la réalisation d'un mobile décoratif sur le thème de la mer ! Pour parer votre intérieur ou faire de vos propres mains un cadeau de naissance, le pas à pas vous est présenté sur mon site en partenariat avec Creavea.

Enfin, je vous invite à voguer au gré des flots à travers mon Treasury Etsy réalisé pour le lancement de cette nouvelle collection.

***

Bon voyage !

mardi 14 avril 2015

Tampons sur-mesure : du plus grand au plus petit.

Les demandes de tampons gravés à la main, sur-mesure, recèlent toujours des challenges à relever.

Selon les souhaits d'utilisation, je m'efforce également de vous proposer des solutions adaptées.

Le plus grand tampon que j'ai gravé est celui de L'Atelier des Ziboux. Haut de 15 cm, son motif représente un hibou issu du logo de la créatrice et devait l'aider à customiser des pochettes et sacs en tissu.


Précision : ce n'est pas parce que le motif est grand que la gravure en est facilitée. Les détails seront forcément d'un format plus important mais les erreurs éventuelles tout aussi visibles ! Par conséquent, la minutie est aussi de rigueur dans la réalisation de tels tampons.

Le tampon étant grand, il m'a fallu trouver un support adapté. Le bois, en effet, a tendance à "cintrer" et à s'incurver lorsqu'il dépasse certains dimensions.

C'est pourquoi j'ai proposé à la créatrice un support en plexiglas, certes moins "joli" et esthétique, mais nettement plus pratique et sage.

Pratique parce qu'il permet de voir où on imprime le motif.

Sage parce qu'il est toujours compliqué de tamponner un motif lorsque le centre de celui-ci se retrouve dans un creux (croyez-en mon expérience!).

Et voici ce que la créatrice de L'Atelier des Ziboux en a fait...


***
Comme je le précise dans mon document explicatif, je ne grave pas de motifs en dessous de 0,5cm (sauf cas rares). 

Aussi quand la créatrice de Ofélyne m'a sollicitée, elle souhaitait ses initiales de créatrice de bijoux en pâte polymère aussi petits que possible mais également permettant de ne créer une impression en creux QUE de la lettre ou du motif (et pas des contours du tampon).


J'ai donc choisi une gomme plus épaisse et un petit peu plus dense que celle utilisée habituellement, afin d'y graver à la main deux lettres de 0,6cm.




Chaque tampon a ensuite été monté sur un minuscule socle de plexiglas afin que l'impression de la créatrice soit la plus précise possible sur ses supports.

***
S'il est des cas pour lesquels je ne trouve pas de solution (très souvent des délais trop courts...n'ayant pas trouvé la recette magique pour rallonger le temps...), je m'efforce toujours de réaliser vos demandes le plus sur-mesure possible.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser par email, je me ferai un plaisir d'y répondre !

vendredi 10 avril 2015

DIY : Créer un mobile déco sur le thème marin

Le DIY proposé dans ce billet vous emmène en bord de mer, respirer l'air iodé et les embruns, rêver de pays lointains et de courants marins.

Pour parvenir au résultat final, je vous propose trois étapes:

- apprendre à créer des petits poissons en origami

- apprendre à plier de jolis bateaux en origami

- créer enfin un joli mobile décoratif (à suspendre dans la chambre d'un enfant, à offrir en cadeau de naissance, à réaliser pour décorer une salle de mariage...).

***

Réalisé en partenariat avec Creavea, ce tutoriel nécessite les "ingrédients" suivants:


- Du papier origami et notamment 4 feuilles recto/verso en 7,5 x 7,5 (j'ai utilisé le bloc "Origami mini Pop" de Avenue Mandarine testé ici) ainsi que 3 feuilles de la pochette Paper Touch Bleue de Clairefontaine.

- 4 bulles de plastique à garnir de 5 cm de diamètre.

- un assortiment de tiges métalliques pour la réalisation du mobile.

- une paire de ciseaux fins.


- du masking tape assorti aux papiers que vous aurez choisis.

- du joli ruban de satin, fin, assorti aux papiers.

- du collant double face.

- de la patience et de la minutie.

- 3h de temps.

***

Etape 1 : Réaliser 4 petits poissons en origami.

Munissez-vous d'un carré de papier de 7,5 x 7,5 cm. Dans l'idéal, le papier sera imprimé d'un côté et coloré de l'autre.


Pliez le carré en deux dans le sens d'une diagonale.

                                         

Remontez la pointe de droite vers la pointe du haut et marquez fortement le pli. Faites de même avec la pointe de gauche.

                                                      

Retournez votre ouvrage de façon à obtenir les plis en haut et les pointes en bas.


Prenez la pointe en bas à droite et remontez là sur la pointe en haut. 
Pliez.
Recommencez avec la pointe en bas à gauche.

                                                      

Reprenez la première pointe que vous avez rabattue vers le haut et pliez là délicatement vers la droite, tout en conservant une pointe au centre de votre ouvrage.

Faites de même avec la pointe de gauche.

                                                       

Votre pliage comporte plusieurs épaisseurs de papier. Prenez la pointe du bas en ne sélectionnant que la couche supérieure de papier.

Remontez la pointe à mi-hauteur, sans envelopper l'intégralité du triangle supérieur.


Puis rabattez la pointe vers le bas en marquant bien le pli, le long de la diagonale horizontale.


Repliez le tout vers le haut.
                                                      

Retournez votre pliage.

Prenez la pointe du bas et repliez là entièrement le long de la diagonale horizontale, en recouvrant le triangle supérieur.

Vous obtenez une sorte de casque de samouraï avec des ailettes sur les côtés.

                                                  

Basculez le pliage de 90° et prenez chaque pointe entre le pouce et l'index. En appuyant délicatement, votre ouvrage s'ouvre.


Pliez jusqu'à aplatir.

Retournez votre pliage comme sur la photo, puis repliez la pointe vers l'avant puis vers l'arrière, simplement pour marquer le pli.

                                                       

Munissez-vous d'une paire de ciseaux fins et découpez délicatement le long du bord inférieur, jusqu'au pli (mais pas jusqu'à la pointe).  

                                   

Reproduisez la découpe de l'autre côté, puis, délicatement, retournez le papier afin de former la queue du poisson. 

                                    

Voilà comment réaliser un joli poisson exotique. Vous aurez besoin d'en créer 4 sur le même principe. Mixez les coloris et les impressions mais restez "assortis".



***
Etape 2 - Réaliser trois bateaux en origami.

Se munir d'un carré de papier en 15 x 15 cm.


Plier le carré en triangle selon une diagonale.


Rabattre la pointe supérieure vers le milieu de la diagonale et marquer le pli.


Prendre ensuite une pointe (à droite ou à gauche) et la remonter le long du triangle que vous venez de former. Reproduisez l'opération pour l'autre pointe jusqu'à obtenir un losange avec une diagonale en ouverture.

                        

Repliez la pointe du bas vers le haut, sans qu'elle dépasse la bandelette qui est au dos du pliage. 


En retournant le pliage, vous découvrez votre joli bateau !


Pour réaliser le DIY complet, il vous faudra une flottille de trois bateaux en origami, soit tous différents, soit tous identiques.


***

Etape 3 - Créer un joli mobile léger et décoratif.

Enfermer les poissons dans les bulles...


Pour ce faire, poser le poisson sur la demi sphère en laissant dépasser très légèrement la pointe de sa queue. Refermer la bulle en coinçant le papier.

                                                      

Reproduire l'opération 3 fois supplémentaires.



Créer l'armature du mobile.  (je vous invite à aller directement à la fin de ce billet pour essayer de visualiser le rendu final, ce sera plus facile ensuite de comprendre les étapes).

Cette étape est assez délicate et nécessite...de la patience. Soit vous créez un mobile en 3D comme je vais le présenter (sur la "base" d'une pyramide), soit vous choisissez de le réaliser en 2D (sur la base d'un simple triangle).

Dans l'idéal, il est préférable de croquer un petit dessin de son projet pour arriver à visualiser le nombre de tiges à utiliser.

On commence par classer les tiges métalliques par taille.


On aura besoin, ici, de 3 tiges de la plus grande longueur (ou 4 selon comment on souhaite accrocher le mobile à la fin), de 3 tiges moyennes et de 4 petites tiges.


Pour imbriquer les tiges et les relier, chacune comporte en son extrémité une boucle qu'il "suffit" d'ouvrir légèrement à l'aide de la pince, puis de refermer avec le même outil.


Pour commencer, on relie ensemble trois grandes tiges et une petite.

 

Pour essayer de masquer les liens entre les tiges et surtout pour habiller l'armature en fer, les trois bateaux de papier vont voguer autour du mobile.

Pour cela, à l'aide de ciseaux fins, découper une petite encoche à la base du pliage et au milieu de celui ci (à l'aplomb du "mât").


Placer ensuite chaque bateau à la base des plus longues tiges en faisant passer ces dernières au centre du pliage et par le petit trou que vous aurez découpé.

Cela donne ceci : 


Choisir ensuite les tiges moyennes et relier chaque longe tige. L'opération est un peu délicate (nerfs fragiles s'abstenir ;) ) surtout pour poser la toute dernière tige qui aura tendance à jouer les récalcitrantes.


Si l'opération vous paraît complexe, n'hésitez pas à ouvrir complètement les boucles aux extrémités des tiges et à les refermer ensuite à votre convenance.


Les bateaux n'étant pas encore totalement fixés, votre présentation peut vous paraître légèrement "bancale", mais pas d'inquiétude.


On prend enfin trois des 4 petits tiges métalliques pour mobile et on les attache à la base de la pyramide, sur chaque tige moyenne.



On place la 4ème petite tige au centre du mobile, au sommet de la pyramide. Cette opération est encore, là, délicate puisqu'il y a déjà 3 tiges rassemblées.

Découper ensuite des morceaux de ruban de satin et les passer dans le trou de chaque bulle de poisson.


                                                     

Accrocher, à l'aide d'un joli noeud, chaque bulle à une petite tige métallique.


Passer à la fixation des bateaux en insérant du collant double face à l'intérieur.

                                                        

On finalise le mobile en l'habillant de petits drapeaux de masking tape.

Comment faire le fanion ? Couper une languette de masking tape et la passer autour de la tige en collant les deux extrémités l'une sur l'autre.


Avec les ciseaux, découper un petit triangle dans le masking tape en partant des angles.


Si vous souhaitez conservez les petites tiges à bulles aux angles de votre pyramide, coincez les tiges à l'aide d'un fanion de masking tape. 

Enfin, pour accrocher votre mobile, soit vous glissez un joli ruban au sommet de votre pyramide, soit vous y accrochez une longue tige métallique à laquelle vous nouerez aussi un ruban (tout dépend du support d'attache et de la hauteur "sous plafond").


Et voilà le joli mobile "en situation"...pour ma part dans un escalier. Il tourne légèrement au gré des passages et des courants d'air et "habille" avec grâce le blanc des murs et de la descente d'escalier.


Selon les coloris adoptés, il trouvera aisément sa place dans une chambre de petite fille ou de petit garçon.

                                      

Avec un peu de patience et de minutie, il constituera aussi un très joli cadeau de naissance ! 
 
                                      

***

Mon avis sur les produits:

- Les tiges métalliques, de prime abord, peuvent paraître "inabordable" créativement parlant. Il faut surtout visualiser et dessiner un projet pour le construire ensuite. Elles sont d'un maniement relativement aisé mais il faut rester patient.

- Les bulles de plastique sont idéales pour créer des petits univers. Elles sont en plus conçues pour le contact alimentaire, donc pourquoi ne pas faire un mobile au contenu éphémère ?!

- Le papier origami Clairefontaine bleu est tout aussi beau que le set noir et blanc. L'assortiment révèle des motifs fleuris, des plumes et des oiseaux mais également des fonds géométriques.


***

Je remercie une fois de plus Creavea pour sa confiance et la possibilité qui m'est donnée de tester des produits et de réaliser mes créations.

Si, à votre tour, vous souhaitez créer un mobile et que vous avez des questions, n'hésitez pas à me les poser en commentaire ou sur rosedebiboun@gmail.com