jeudi 2 janvier 2014

Meilleurs Voeux !


Ecrire ses voeux est une tradition qui remonte au XIXème siècle. Née en Grande-Bretagne avec l'apparition du premier timbre poste, elle avait pour but d'adresser à ses proches, familles et amis, une jolie carte colorée et imagée. A travers elle, et dès la période de l'Avent, il convenait de souhaiter un Joyeux Noël ET une Bonne Année (comme quoi, il est possible de le faire bien avant le 1er de l'an !).


Peu à peu, cette tradition a traversé les mers et les frontières, se propageant dans toute l'Europe. En France, la coutume voulait que dans les quinze premiers jours de la nouvelle année, on rende visite à tous les membres de sa famille, ses amis et même ses collègues de travail, afin d'embellir les jours par des marques de tendresse et d'amitié.


Cependant, cette coutume était jugée contraignante par beaucoup qui choisirent de déposer "seulement" une carte de visite au domicile de leurs proches, agrémentée d'une formule de voeux. Cornée en un coin, elle signifiait que la personne était venue elle-même la déposer auprès du concierge.


Durant les années 30, la carte de vœux se répandit massivement. La carte de visite toute simple laissa la place à des créations gaies, fleuries, mettant en scène oiseaux, enfants, ornées de rubans et d'un format permettant d'y écrire un petit mot sans être contraint du roman qu'impose une lettre.


De nos jours, la tradition des vœux perdure mais à travers des voies plus modernes : sms, email, cartes virtuelles ont pris une large place dans les modes de transmission des vœux.


Toutefois, en raison notamment de l'éloignement géographique des familles et des amis, la carte de vœux reste encore en bonne place au rang des gestes d'affection, d'amitié et de tendresse.

Si vous aussi, vous souhaitez renouer avec une jolie tradition, sachez que vous avez jusqu'au 31 janvier pour écrire vos vœux sur de belles cartes originales et réalisées à la main.

Set de cartes à retrouver en boutique 

 ***

Alors, vous préférez la plume, les touches de votre téléphone ou n'adressez que très peu vos vœux à ceux qui vous entourent ?